Les mutations médiévales. Journée en souvenir du Professeur Christian Lauranson-Rosaz

Les Mutations Médiévales. Journée en souvenir du Professeur Christian Lauranson-Rosaz, Clermont-Ferrand, 6 octobre 2017 (École de droit, Amphithéâtre Chabrol) à partir de 9h30 (entrée libre)

« Durant trois décennies, le professeur Christian Lauranson-Rosaz a contribué à la promotion des études médiévales dans les facultés de droit. Un an après sa disparition, ses élèves de Saint-Étienne, Clermont-Ferrand et Lyon ont souhaité se réunir le vendredi 6 octobre 2017 afin de lui rendre un hommage scientifique consacré aux nombreuses mutations qui rythment l’histoire du droit médiéval.

Cette rencontre sera placée sous le signe de l’érudition qui conduit le chercheur sur les chemins tortueux des hautes époques médiévales. Néanmoins, elle sera empreinte de l’esprit du Maître pour qui l’Université, l’enseignement et la recherche ne pouvaient se concevoir sans camaraderie, bienveillance et plaisir de l’ouverture aux autres et au monde.

La journée accueillera donc à l’École de droit de Clermont-Ferrand, toutes celles et tous ceux, proches et moins proches, collègues, amis et famille qui désirent célébrer la mémoire du professeur Lauranson-Rosaz et son héritage » (R. Oulion et P. Ganivet).

Programme

Lire la suite

Les mémoires judiciaires en Auvergne, XVIe-XIXe siècles

Journée d’étude : Valorisation d’une source historique originale (la numérisation des factums de la Cour d’Appel de Riom), 20 juin 2017, Maison des Sciences de l’Homme (Salle 220), Clermont-Ferrand

Programme

 » La Bibliothèque Clermont Université (BCU) conduit depuis 2013 un programme de numérisation du fonds d’un millier de mémoires judiciaires, appartenant à la Cour d’Appel de Riom, relatifs à des procès auvergnats du XVIIIe et XIXe siècles. Rédigés par les avocats et servant à influencer l’avis des juges, ces mémoires, qu’on dénommait généralement « factums », constituent une source inépuisable pour ceux qui s’intéressent à l’histoire du droit, mais aussi à l’histoire sociale, économique ou locale.
Pour marquer l’achèvement de ce projet, deux événements sont organisés par la BCU en juin 2017 : une journée d’étude, rassemblant universitaires et bibliothécaires, et une exposition. Composée à la fois de panneaux et d’écrans explicatifs, de portraits d’avocats et de plusieurs dizaines de factums originaux issus de fonds patrimoniaux, cette exposition présentera cet objet méconnu qu’est le factum et insistera à travers l’évocation d’affaires célèbres ou originales sur le grand intérêt de ces écrits pour des publics variés ».

Exposition

Le projet Coutumes d’Auvergne

Training, ideas and practice. The Law of Nations in the Long Eighteenth Century

Conférence à Paris les 18 et 19 mai 2017 à la Maison de la Recherche/CIERA et à la Fondation Biermans-Lapôtre

La conférences est organisée autour de trois sessions :

  • Training
  • Circulation of Ideas and Diplomatic Networks
  • Transformation of the Law of Nations

Programme

Organising Committee

Raphael Cahen (Orléans/VUB-FWO), Frederik Dhondt (VUB/UAntwerpen/UGent-FWO), Elisabetta Fiocchi Malaspina (Zürich)

Scientific Committee

Jacques Bouineau (Université de La Rochelle), Paul De Hert (VUB), Dirk Heirbaut (UGent), Christine Lebeau (Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Gabriella Silvestrini (Università del Piemonte Orientale), Matthias Schmoeckel (Universität Bonn), Antonio Trampus (Università di Venezia), Miloš Vec (Universität Wien/IWM)

Justement traduire : l’enjeu de la traduction juridique

Colloque international sous la direction scientifique de Marie Bassano (Professeur d’histoire du droit) et de Wanda Mastor (Professeur de droit public)

11 et 12 mai 2017, Université Toulouse 1 Capitole (Amphi Guy Isaac), Manufacture des Tabacs

« Le droit a son propre langage, et même plusieurs. La circulation des droits d’un pays à un autre, d’une époque à l’autre, suppose la possibilité de pouvoir saisir ce droit voyageur. Pour traverser les frontières et les âges, il doit être traduit. Mais que traduit-on lorsqu’on traduit le droit ?

Lire la suite

Colloque : Procédure ordinaire, procédure extraordinaire

AFFICHE

Organisé par l’Association française des jeunes historiens du droit (AFJHD), les 23 et 24 juin 2017 à Paris (Salle des Conseils – Université Panthéon-Assas, Paris II) ce colloque a pour ambition de faire dialoguer les méthodes et les domaines de la recherche juridique, afin d’appréhender la notion d’ordre judiciaire, la manière d’envisager les dérogations à cet ordre et de permettre parfois la perpétuation de certaines situations initialement jugées exceptionnelles. Ces questions seront envisagées autour de huit séances thématiques :

Définition et enjeux de la notion suivant les procédures civile, pénale et administrative

Dépassement de l’opposition par la procédure extrajudiciaire : l’arbitrage

Analyse de l’influence des enjeux politiques sur les mutations de la procédure

Usage exceptionnel des droits canonique, hébraïque et islamique au cours d’une procédure étatique ordinaire.

Chaque séance offrira une triple point de vue : des études d’historiens du droit seront confrontées à des travaux de spécialistes de droit contemporain et à l’expérience de praticiens. Les réflexions mettront en lumière ces mutations de l’ordre juridique qui rendent parfois inopérante la dialectique figée entre l’ordinaire et l’extraordinaire. Les usages de la dérogation et de l’exception montrent en effet que la malléabilité de l’ordre juridique peut constituer aussi bien une condition de sa pérennité qu’une illustration de sa fragilité ou le reflet de sa décadence. Ces travaux auront pour objet d’apprécier cette tendance actuelle, avec le recul de l’histoire du droit.

Programme

Lire la suite

Collège de France : Chaire Européenne (2016-2017), Alain Wijffels

Alain Wijffels, par son parcours universitaire, ses enseignements, ses ouvrages et ses communications, est une figure de l’Histoire du droit. Cette année il détient la chaire européenne au Collège de France.

Retrouvez ci-après tous les enseignements programmés (tous les enseignements sont libres d’accès et gratuits).

Les Leçons

  1. 20 avril 2017 18:00 Leçon inaugurale Le droit européen a-t-il une histoire ? En a-t-il besoin ?
  2. 29 juin 2017 17:00 Leçon de clôture Pour une culture juridique européenne

Les Cours

  1. 27 avril 2017 17:00 Métamorphoses du pouvoir : des droits savants médiévaux aux droits communs des Temps Modernes, la privatisation d’un système de gouvernance publique
  2. 04 mai 2017 17:00 Polis et justice, C’est la faute à Montesquieu
  3. 11 mai 2017 17:00 Si Domat m’était conté : l’artificialité du jardin anglais, l’ordre naturel du jardin à la française
  4. 18 mai 2017 17:00 John Bull et les ravissements de l’Europe
  5. 01 juin 2017 17:00 Bouillon de cultures juridiques: coïncidence de la construction européenne et de la fin de l’empire romain
  6. 08 juin 2017 17:00 Policy considerations, en amont de l’argument conséquentialiste
  7. 15 juin 2017 17:00 Vom Beruf unserer Zeit für Gesetzgebung und Rechtswissenschaft : l’appel de notre époque en faveur d’une législation et science juridique européennes
  8. 22 juin 2017 17:00 Le droit comparé : Ceci n’est pas un droit

Colloque

12 mai 2017  Au-delà des particularismes : l’histoire comparative du droit

Lieu

Collège de France
11, place Marcelin-Berthelot

75231 Paris Cedex 05

Les ressorts de l’extraordinaire

Les ressorts de l’extraordinaire. Justice et police dans la fabrique de l’exception. Perspectives historiques et contemporaines (sous la direction de J.-C. Gaven)

Colloque les 30 mars et 31 mars 2017, Université Toulouse Capitole, CTHDIP

ProgrammeArgumentaire (J.-C. Gaven) :

« Depuis plusieurs années, les questions relatives aux progrès d’un droit pénal extraordinaire, dérivant vers une possible métamorphose de la justice criminelle, passionnent la doctrine et les praticiens. Sur fond de « lutte » anti-terroriste et, plus largement, de répression d’actes liés à des formes d’expression et/ou de violences politiques, l’équilibre sans cesse réévalué entre sûreté individuelle et collective d’un côté, et libertés personnelles et sociales de l’autre, se trouve à nouveau sous le feu de l’évolution des formes extraordinaires de la criminalité et des sensibilités contemporaines. Droit pénal de l’ennemi, dangerosité, mesures de sûreté, pour ne citer qu’eux, semblent bouleverser les assises les plus anciennes de la justice criminelle – médiévales et canoniques – comme ses principes les plus classiques, reformulés à partir du XVIIIe siècle et tout au long de la période contemporaine. Face à des notions émergentes et envahissantes, face, également, à l’évolution récente de la procédure, la faute, la culpabilité, la présomption d’innocence, le sens et l’exécution des peines, les frontières même du procès sont frontalement ou discrètement remis en cause.

Lire la suite

GASTRONOMIE et DROIT. Colloque JurisArt

GASTRONOMIE et DROIT. Colloque JurisArt

LE 7 MARS 2017-AMPHITHÉÂTRE B250

Après les colloques l’Art et le Droit, Football et Droit, Architecture et Droit, Bande dessinée et Droit, Crise(s) et Droit(s), Shopping et Droit, les membres de l’association JurisArt des doctorants et docteurs en droit de l’Université de Rouen sont heureux de vous présenter Gastronomie et Droit sous la codirection de Mesdames les Professeurs Maud LAROCHE et Anne-Thida NORODOM.

Voici un résumé du menu, qui nous l’espérons, retiendra votre attention et éveillera votre appétit.

Lire la suite

Des juristes normands et de leurs oeuvres. Journée d’étude organisée par Géraldine Cazals, Rouen, 20 mars 2017

Dans l’histoire de la pensée juridique française, les juristes normands occupent une place à part. A l’origine d’une très importante production d’écrits, manuscrits ou imprimés, du Moyen Âge jusqu’au XVIIIe siècle, on les voit tout autant occupés à compiler des notables du droit et des décisions judiciaires qu’affairés à commenter la coutume, rédiger toutes sortes de traités et dictionnaires, comme aussi chercher à s’évader parfois du champ strictement juridique pour faire œuvres de poètes, d’orateurs ou écrire des pièces de théâtre. C’est cette importante production que s’attache à découvrir et à analyser ce séminaire annuel « Des juristes normands et de leurs œuvres », qui s’adosse au travail mené autour de la Bibliothèque Numérique David Hoüard (http://www.bibnum-droit-normand.fr) avec le soutien du Centre universitaire rouennais d’études juridiques (http://curej.univ-rouen.fr) et se tiendra, pour sa seconde édition,  le 20 mars 2017 à la Faculté de droit de l’Université de Rouen :

Programme.

Organisation : Géraldine Cazals

Geraldine.cazals@univ-rouen.fr

Contact : Corinne Thierry

corinne.thierry@univ-rouen.fr