Fête de la Science 2018

De l’aveu… à la preuve scientifique

Éviter l’erreur judiciaire : l’expert peut-il éclairer la justice ?

 

À l’occasion de la Fête de la Science, le Centre d’Histoire Judiciaire (UMR 8025) s’associe à l’Unité de Taphonomie Médico-Légale (EA 7367) pour rejuger un procès criminel de 1714.

Dans un premier temps, une équipe du CHJ plongera les participants dans la procédure judiciaire du XVIIIe siècle à l’occasion de la découverte du cadavre de Guillaume Monier le 2 mars 1714. Le public découvrira tout ce qui a pu être mis en œuvre (expertises, témoignages et torture) pour juger Jeanne-Françoise Margueritte, l’accusée de ce procès.

Puis dans un second temps, et à partir des mêmes pièces, l’UTML abordera le procès avec les outils scientifiques contemporains (autopsie, entomologie, analyses biologiques et chimiques, etc.) mis au service de la justice