Conférence Emphytéose et fief au Moyen Âge, École nationale des chartes, 23 novembre 2022 (18 h)

Le 23 novembre 2022.à 18h00,  Clément Tisserant, Responsable de la bibliothèque de droit et sciences humaines et sociales Pierre Sineux à l’Université de Caen dialogue avec Patrick Arabeyre, Professeur d’histoire du droit civil et du droit canonique à l’Ecole nationale des chartes, autour de son ouvrage « Emphytéose et fief au Moyen Age. Edition critique et commentaire du Tractatus de jure emphiteotico de Pierre Hélie », publié aux éditions de l’Ecole nationale des chartes.

Inscription obligatoire

Pour découvrir l’ouvrage Emphytéose et fief au Moyen Âge

Présentation de l’éidteur : ” Figure majeure du studium juridique de Toulouse au milieu du xive siècle, Pierre Hélie a exercé une activité de professeur et de jurisconsulte au moment où cette université connaît un rayonnement sans précédent. Parmi ses rares œuvres qui nous sont parvenues, son Tractatus de jure emphiteotico est celle qui a connu la diffusion la plus importante. Après le recueil de questions attribué à Martinus de Fano, il s’agit peut-être du plus ancien texte consacré à l’emphytéose à avoir circulé sous la forme d’un traitement isolé et systématique du sujet. La tradition manuscrite présente des variantes importantes, mais le plan de l’ouvrage est toujours le même : un court exposé de la matière qu’est l’emphytéose ; une série de questions qui constituent l’essentiel, d’un point de vue quantitatif, du traité ; une présentation du contrat vassalique, dont le fief constitue l’objet. Cette fidélité à un même schéma est significative. Elle témoigne de la parenté entre emphytéose et fief pour les juristes médiévaux, qui ont pu apprécier dans cette œuvre une distinction bienvenue entre deux institutions qui tendent alors à se confondre dans certains actes de la pratique. La présente édition a été réalisée à partir de tous les témoins manuscrits connus. Elle autorise une lecture de l’ensemble des variantes textuelles, ce qui permet de prendre la mesure de l’enrichissement, au fil des copies, dont a fait l’objet la « répétition » initiale de Pierre Hélie. Elle est précédée d’un catalogue des œuvres de l’auteur et suivie d’un commentaire du traité, qui met en lumière son originalité”.



Citer ce billet
Florent Garnier (2022, 18 novembre). Conférence Emphytéose et fief au Moyen Âge, École nationale des chartes, 23 novembre 2022 (18 h). Hi-D. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pjbx