Appel à communication : Les chemins de Saint-Jacques à l’épreuve des temps

Les chemins de Saint-Jacques à l’épreuve des temps. Voies multiples pour des itinéraires d’aujourd’hui (18 et 19 octobre 2018 à Condom)

Le Centre Toulousain d’Histoire du Droit et des Idées Politiques (E.A. 789) organisera les 18 et 19 octobre 2018 en lien avec la sous-préfecture de Condom, l’Association de Coopération Inter Régionale Chemins de Saint Jacques et en partenariat avec l’Institut des Etudes Juridiques de l’Urbanisme et de la Construction (E.A. 1919) un colloque pour les 20 ans de l’inscription des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle sur la liste du Patrimoine mondial. Le dossier présenté a reçu le label lié aux manifestations organisées en lien avec cette célébration. Il propose d’aborder de manière transdisciplinaire le thème du colloque qui s’inscrit dans les actions thématiques stratégiques de l’Université Fédérale de Toulouse (Patrimoine) et en associant deux laboratoires juridiques de l’Université Toulouse Capitole.

A un moment où nombre de biens patrimoniaux sont bousculés par des interrogations multiples (rentabilité des investissements consentis ; possibles dégradations et mise en danger de l’intégrité du bien ; remise en cause de tel ou tel critère matériel et/ou immatériel, …) il semble pertinent de se livrer à un examen serré de ce qui justement fait la singularité de ce bien dans le paysage certes géographique, mais aussi juridique, historique, économique et sociétal.

Les Chemins sont très largement dans leur acception actuelle une re-découverte et reconstruction de la dernière génération, en lien avec des problématiques de voyage ; de découverte y compris de la « nature » ; de valorisation adaptées à un cheminement maîtrisé. De la sorte, le bien est abordé sous tous ses aspects : physique (les tracés ; les variations de ces tracés ; les usages et leur hiérarchie ; leur inscription durable dans la trame du paysage, …), juridique (la pérennité d’une possible circulation dans un espace quadrillé par les itinéraires goudronnés, …), sociétal (le retour des marcheurs/ou autres modes de parcours de mobilité douce ; l’activation des circuits d’un nouvel imaginaire appuyé sur les traditions et les vecteurs de l’idéel…).

La dimension juridique sera retenue par ce colloque à la différence d’autres manifestations prévues à l’occasion des 20 ans de l’inscription des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle sur la liste du Patrimoine mondial. Parmi les thèmes envisagés, on peut citer : la reconnaissance juridique de chemins de randonnées ; le régime juridique des chemins de randonnées pédestres ; les conflits d’usage ; existe-t-il un droit de la promenade ou à la promenade ? ; continuité des itinéraires et droit de propriété ; police et responsabilité relatives aux conditions d’utilisation des chemins inscrits.

Lire la suite

Les grandes dates de l’histoire économique et financière de la France

Le Comité pour l’Histoire Économique et Financière de la France fait paraître Les Grandes dates de l’histoire économique et financière de la France.

« A travers 56 dates et autant d’illustrations qui symbolisent les grandes transformations de l’économie, de la monnaie, de la fiscalité et des finances publiques, vingt historiens et deux hauts fonctionnaires retracent les grandes étapes de l’histoire économique et financière de la France du IXe siècle à nos jours ».

Coordonnateurs scientifiques : Albert Rigaudière (Moyen-Age), Mireille Touzery (Période moderne), Matthieu De Oliveira (XIXe siècle), Laure Quennouëlle-Corre (Période contemporaine).

Présentation de l’ouvrage

Les 56 dates 

Les factums : mise en valeur d’un patrimoine juridique

Mise en valeur d’un patrimoine juridique : la numérisation de deux fonds de factums relatifs à l’Auvergne

Texte rédigé par Jacqueline Vendrand-Voyer, professeur d’histoire du droit, Université Clermont Auvergne, (CMH – E. A. 4232) et Eric Panthou, Bibliothécaire, membre du Centre d’Histoire « Espaces et Cultures », responsable scientifique projet numérisation factums, Université Clermont Auvergne

Depuis 2008, la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque interuniversitaire Cujas initient un programme national de numérisation concertée en sciences juridiques visant à faciliter l’accès aux sources du droit. Deux appels à initiatives (en 2010 et 2012) ont débouché sur la subvention de 11 projets et la numérisation de 750 000 pages environ. Cette politique incitative s’est aussi traduite par l’organisation de journées d’échanges entre professionnels et chercheurs (http://www.bnf.fr/fr/professionnels/anx_journees_pro_2016/a.jp_161118_sc_jurid.html), le soutien à d’autres projets et la poursuite des numérisations de fonds juridiques dans une vingtaine d’établissements. C’est en répondant au premier appel à initiatives, à travers la proposition de numérisation de son corpus de coutumes d’Auvergne et de factums, que la Bibliothèque du Patrimoine de Clermont Communauté (aujourd’hui Clermont Métropole) a été à l’origine d’un projet de mise en valeur des factums en Auvergne. Aujourd’hui, porté également par la Bibliothèque Universitaire, ce projet est devenu unique par l’ampleur des documents présentés et la qualité des outils offerts aux chercheurs.

Lire la suite

Comparer les droits dans une recherche historique. Les enjeux, les méthodes, les ressources.

Mesdames et Messieurs,


Mardi 5 décembre 2017, se tiendra à la Faculté de droit et de science politique de l’Université de Rennes 1 (Salle 209), une formation doctorale centrée sur l’histoire comparée du droit et organisée par l’axe Théorie et histoire des systèmes juridiques (laboratoire IODE) l’Association des Historiens du Droit de l’Ouest, le Centre d’Histoire du Droit et l’Ecole doctorale de droit et de science politique. Cette formation sera intitulée: Comparer les droits dans une recherche historique. Les enjeux, les méthodes, les ressources.

Nous sommes heureux de vous dévoiler ci-dessous, le programme détaillé de la journée.

Avec nos sentiments dévoués.

9h30 : Accueil

9h45 : Propos introductifs, Sylvain Soleil, Professeur à l’Université de Rennes 1

10h00 : Conférence inaugurale : « Autour de l’absolutisme. Incompréhensions et préjugés », Jacques Bouineau, Professeur à l’Université de La Rochelle

10h40 : « Influence, adaptation, transfert, transposition, quels mots/concepts utiliser en matière de circulation de droits ? », Hugo Beuvant, Doctorant à l’Université de Rennes 1

11h10 : « Comparer les statuts urbains médiévaux », Romain Broussais, Doctorant à l’Université Paris II Panthéon-Assas

11h40 : « La comparaison franco-russe : un difficile combat contre les préjugés », Alix Nicolas, Doctorante à l’Université de Poitiers

12h30 : Pause déjeuner

13h45 : « La purgation de l’absent et du contumace dans la procédure canonique. Approche comparatiste de la réinterprétation médiévale d’un concept romain », Rachel Guillas, Doctorante à l’Université Paris II Panthéon-Assas

14h15 : « La réglementation des assurances sur la vie en France et en Angleterre : perspectives de comparaison », Marine Vigneron, Doctorante à l’Université Toulouse 1 Capitole

14h45 : « Les régimes dotaux de droit commun en Europe et en Afrique de l’Ouest à la veille de la colonisation. Le problème de la comparabilité des sources », Théa Martial Dougbo, Maître assistant à l’Université Houphouët Boigny d’Abidjan

15h30 : Pause

16h00 : « La constitution transigere (C, 2, 4, 18) chez les penseurs du ius commune. Analyse comparatiste de l’hypothèse de la transaction en matière de crime de faux », Alexandre Mimouni, Doctorant à l’Université Paris II Panthéon-Assas

16h30 : « La délimitation de la frontière dans les traités de paix français de la période moderne : consensus européen ou procédure nationale ? », Claire de Blois, Doctorante à l’Université Paris V Descartes

17h00 : « L’étude du droit français civil et commercial à travers le prisme du droit local : une méthode sur-mesure », Elodie Coutant, Doctorante à l’Université de Bordeaux

17h30 : Propos conclusifs des Pr Jacques Bouineau, Luisa Brunori et Sylvain Soleil

18h00 : Clôture de la journée

Bienvenue au blog Droit & Anthropologie

Nous saluons la naissance d’un nouveau carnet de recherche administré par nos collègues Frédéric Audren (CNRS – École de droit de Sciences Po) & Laetitia Guerlain (Université de Bordeaux, CAHD)

https://leggy.hypotheses.org/

Voici la présentation par les administrateurs du blog :

« Ce carnet de recherche Droit & Anthropologie souhaite rendre compte de manière régulière non seulement de l’activité scientifique dans le domaine de l’anthropologie juridique mais plus généralement de tous les travaux qui s’efforcent de mettre en lumière l’apport de l’anthropologie dans l’élucidation de ce qu’est « le droit ». Ce carnet s’intéresse à l’ensemble des domaines de l’anthropologie explorant les phénomènes de juridicité : anthropologie juridique stricto sensu, anthropologie des institutions, anthropologie historique du droit, anthropologie de la parenté, anthropologie politique, etc.

Ce carnet pourra accueillir les appels à communication, les annonces de conférences, de colloques, de publications (ouvrages, revues et articles), la présentation des actions de formation doctorale, les annonces de soutenances de thèses, la mise en lumière de sources, la réalisation d’expositions virtuelles, les informations bibliographiques ou encore des entretiens avec des acteurs de ce champ.

Les objectifs de ce blog sont les suivants : 1°) centraliser autant que possible toutes les informations sur les travaux et les initiatives scientifiques abordant les phénomènes juridiques dans une perspective anthropologique  ; 2°) rendre plus visible les travaux dans ce domaine pour contribuer à une compréhension renouvelée des phénomènes normatifs ; 3°) tenter de fédérer la communauté des chercheurs travaillant sur les relations entre droit et anthropologie par un accroissement des échanges et une meilleure circulation de l’information ; 4°) renforcer l’identité de la discipline au sein de l’espace académique et favoriser en particulier les discussions entre les juristes et les anthropologues.

Le blog est animé par des chercheurs français et étrangers investis dans le domaine de l’anthropologie juridique ».

Contact : anthropologiedroit@gmail.com